Qui a créé le crédit ?

Qui a créé le crédit ?

Le concept du crédit n’est plus un secret pour personne. Il en existe plusieurs variantes. Les plus connus sont le crédit à la consommation et le crédit immobilier. Par contre, beaucoup ignorent comment ce concept a vu le jour et par qui il a été créé. Pour pallier ce manque d’informations, cette documentation propose quelques éclaircissements sur le sujet.

La naissance du crédit dans l’antiquité

L’avènement du crédit remonte à l’Antiquité. En effet, le crédit est apparu par le biais du code d’Hammurabi. Ce dernier a mis sur pied des règles concernant le crédit ainsi que le calcul des intérêts sans oublier les garanties mises en jeu. En ce temps, la monnaie n’était pas encore employée pour le crédit. Cela reposait essentiellement sur les objets. Ce n’est que plus tard que la monnaie frappée fut créée vers le début du VII siècle sur le continent asiatique. Ce nouvel objet de valeur a proliféré jusque dans la Grèce antique. À l’époque, le philosophe Aristote voyait la monnaie frappée comme un objet vertueux, car elle est aussi bien unité de compte qu’intermédiaire lors des échanges. Cela s’explique par le fait qu’elle permet d’éviter un grand désavantage du troc qui n’est basé que sur la coïncidence du désir de chacune des parties. Cet environnement où il n’existait que des banquiers sans banques va évoluer jusqu’au Moyen Âge. A ce moment, la religion avait encore un regard assez critique sur le prêt intéressé. C’est d’ailleurs pour cela que la pratique du troc a continué à se répandre. Le prêt à intérêt a commencé à être pratiqué au début du XIIe siècle par les marchands ayant fait fortune dans le commerce de céréales. Au fil du temps, la pratique du prêt à intérêt s’est institutionnalisée à travers les guildes. Ces dernières sont en effet les ancêtres de la banque des jours modernes. Très vite, le prêt à intérêt est convoité par les grandes familles de l’époque. Les prêts à intérêt étaient vus à l’époque comme une activité très lucrative par celles-ci.

L’évolution du crédit à partir du XVI siècle

Le marquage du XVIe siècle par les grandes découvertes, le développement des échanges commerciaux au XVIIe siècle ainsi que l’essor du secteur industriel vers la fin du XVIIIe siècle ont favorisé la mise en place d’un système bancaire très hiérarchisé. En ce temps, la pratique du prêt à intérêt par les riches familles a très vite été prise en main par l’État. Celui-ci jouait le rôle d’intermédiaire lors des prêts d’argent à travers les banques. Ce n’est qu’au XIXe siècle que le célèbre Napoléon procéda à la création de la banque de France. Dans le même ordre d’idées, l’Angleterre procéda à l’adoption du parking act en 1844. Cela a eu pour effet d’entériner le processus de nationalisation des banques centrales. De plus, le banking act a permis à l’État anglais de monopoliser l’émission de la monnaie. Cela a ainsi permis aux banques de jouer un rôle important dans le développement industriel des grandes puissances de l’époque. Cela a été encore plus facile à travers les prêts que ces dernières octroyaient. Cependant, la crise économique ayant été déclenchée à l’époque a eu de nombreuses répercussions sur le système bancaire mondial. Cela a grandement impacté le crédit étant donné que les banques faisaient face à une pénurie de liquidités. Deux décennies plus tard, l’économie a repris du poil de la bête. La croissance économique qui faisait rage à l’époque était sans précédent. Par ailleurs, elle a reçu le soutien de la forte demande au niveau des ménages. C’est l’apparition d’une classe moyenne ainsi que l’évolution de la façon de consommer qui a permis au crédit à la consommation et au crédit immobilier de voir le jour.

Le crédit aux temps modernes

Depuis l’Antiquité, force est de constater que le crédit a fortement évolué. Cela s’est réalisé malgré les regards critiques de la religion et les regards profiteurs de la bourgeoisie naissante. Il faut ajouter que de nos jours, le crédit s’est transformé en un puissant outil économique employé par les institutions bancaires actuelles. Toutefois, les spécialistes de la technologie financière prévoient le retrait des intermédiaires intervenant lors de la contraction d’un crédit. Cela devra se réaliser par le biais du protocole pear to pear lending. Après cela, le prêt à intérêt pourra toujours être pratiqué entre particuliers. Dans ce cas, les intérêts devront être calculés par la méthode de modélisation du risque de non-solvabilité. D’après certaines hypothèses, le développement de l’économie collaborative peut entraîner la démonétisation. Cela pourrait également provoquer la remise en marche du système de troc.

Accueil Finance et banque Qui a créé le crédit ?