Comment Faire une estimation de sa capacité d’emprunt pour l’ achat d’un bien immobilier?

Pour tout projet de prêt immobilier, votre banquier évoquera toujours votre capacité d’emprunt. Pour réussir à faire une estimation judicieuse de sa capacité d’emprunt pour l’achat d’un bien immobilier, il existe des calculateurs auxquels l’on recourt habituellement. Quelle est donc la formule de calcul pour réussir l’estimation de sa capacité d’emprunt immobilier et que faut-il prendre en compte lors du calcul ?

Capacité d’emprunt : ce que c’est

La capacité d’emprunt, comme l’indique son nom, est un moyen par lequel la banque vérifie votre aptitude à emprunter une somme et à la rembourser à temps. Elle est aussi appelée capacité d’endettement. On l’emploie aussi pour désigner le montant qu’une personne peut demander auprès d’un établissement comme prêt. C’est donc la capacité d’emprunt qui conditionne l’obtention du prêt. Il faut noter ici qu’elle n’est pas le seul critère qui entre en ligne de compte quand il s’agit d’estimation de la capacité d’emprunt. Toutefois, il permet de savoir la somme à emprunter de même que les taux envisageables.

Par ailleurs, il ne faut pas perdre de vue, le montant du reste à vivre si vous voulez connaître vos mensualités et la durée d’un prêt. La plupart des établissements bancaires, mieux la quasi-totalité, pour attribuer un prêt, veillent énormément au montant du reste à vivre. Il représente la somme qui reste en votre possession après le paiement de toutes les charges.

Calculer sa capacité d’endettement : comment ça marche ?

Pour trouver votre capacité d’emprunt, vous soustrayez de vos revenus, vos charges fixes. Il faut dire que votre capacité d’emprunt varie en fonction de certains critères. Il s’agit notamment du montant d’apport personnel, du taux d’endettement, du type de prêt (taux fixe ou variable), de la durée d’emprunt, de votre âge, de votre état de santé et aussi du montant des mensualités. Il faut noter que c’est la somme demandée qui fait fluctuer la capacité d’emprunt de sorte que la capacité d’emprunt pour une maison sera la même que pour un autre bien.

L’estimation de la capacité d’emprunt pour l’achat d’un bien immobilier tient compte du calcul du taux d’endettement et du reste à vivre. Il importe alors de savoir les évaluer.

  • Le taux d’endettement

Pour être bref, le taux d’endettement confronte les charges du foyer aux revenus de l’emprunteur. Cela permet d’évaluer le pourcentage des ressources du ménage qui doit être consacré au paiement des dépenses récurrentes. La banque se sert de cet indicateur pour s’assurer que l’emprunteur n’accumule pas beaucoup de dettes diverses avec ses moyens. Certaines sources de revenu doivent être prises en considération comme les salaires et traitements, les revenus fonciers, les pensions de retraite, les revenus de placements financiers réguliers, les bénéfices industriels et commerciaux (BIC), et agricoles. Cependant, les revenus non garantis comme les primes exceptionnelles, ne sont pas considérés dans le calcul du taux d’endettement, de même que les prestations sociales comme les allocations familiales.

  • Le reste à vivre

Il est considéré comme la somme restant à la disposition du ménage emprunteur après s’être acquitté de l’ensemble de ses charges. Le reste à vivre doit permettre au foyer de vivre normalement et d’assurer ses dépenses courantes incompressibles telles que l’alimentation et les factures d’électricité. C’est une condition indispensable pour que le prêt soit accordé.

Accueil Finance et banque Comment Faire une estimation de sa capacité d'emprunt pour l' achat d'un...