Quelles sont les informations du médecin généraliste à faire graver sur une plaque professionnelle ?

La possession d’une plaque professionnelle par un médecin n’est pas obligatoire. Cependant, elle est indispensable pour ce praticien qui n’a pas le droit de faire de publicités de ses services. De ce fait, ce dispositif lui permet de communiquer des informations importantes aux éventuels patients. Toutefois, les renseignements devant figurer sur toute plaque médecin généraliste sont réglementés par la législation.

Quelles informations doivent figurer sur une plaque médecin généraliste ?

Le code de la santé publique définit clairement les indications devant figurer sur le panneau d’un médecin. Ces informations sont les suivantes :

  • Le nom et le prénom du professionnel
  • La fonction de médecin généraliste
  • Le secteur du praticien et indiquer s’il est conventionné ou pas
  • Les diplômes et qualifications dont dispose le professionnel
  • Les jours, heures et les lieux de consultation
  • Le contact du médecin

En plus des renseignements à inscrire sur la plaque du professionnel de santé, les formats de ces équipements sont également réglementés. Ainsi, ce panneau doit avoir une taille inférieure ou égale à 30 x 25 cm. Le choix de la matière et de la couleur incombe au praticien. Généralement, les médecins préfèrent une plaque dorée avec une écriture noire.

S’agissant de la matière, vous avez le choix entre plusieurs notamment le laiton, le plexiglass ou l’aluminium. Pour que votre dispositif résiste aux intempéries, optez pour un matériau résistant et durable comme l’aluminium.

plaque médecin généraliste

Quelles sont les tâches à accomplir avant de fixer sa plaque et de recevoir les patients ?

Si vous venez d’ouvrir votre cabinet, avant de fixer votre plaque médecin généraliste, vous devez veiller à ce que certaines tâches soient effectuées. Il s’agit de :

  • Les tâches administratives : lorsque vous installez votre cabinet, vous devez souscrire une assurance responsabilité civile professionnelle, vous inscrire à l’ordre des médecins, demander une immatriculation à l’Urssaf et vous affilier à une assurance maladie.
  • La visibilité : vous devez tout mettre en œuvre afin de pouvoir être localisé et contacté par les futurs patients. Il s’agit de prendre un abonnement téléphonique, afin que vous soyez inscrit dans l’annuaire des professionnels. Vous pouvez également créer votre propre site web, sur lequel vous laisserez des informations médicales et un carnet de rendez-vous.
  • L’accessibilité du cabinet médical : votre lieu de service doit être accessible aux personnes handicapées, dans les délais fixés par la loi.
  • La salle d’attente : vous devez aménager votre salle d’attente en y affichant les informations exigées telles que les numéros de téléphone d’urgence, la mention du secteur conventionnel et les tarifs en vigueur. Vous pouvez ajouter certaines informations que vous jugez utiles. Pour rendre l’attente de vos patients agréable, vous pouvez y mettre une télévision ou jouer de la musique, mais vous devrez payer une redevance. Sachez tout de même que l’installation d’un distributeur de boissons est interdite.
  • L’accueil : pour que vos futurs patients se sentent bien reçus dans votre cabinet, votre tenue vestimentaire doit être correcte et propre. La propreté doit également être de mise dans tout votre cabinet. Un accueil chaleureux avec sourire et quelques plaisances sont souvent très bien accueillis. 
Accueil Entreprise Quelles sont les informations du médecin généraliste à faire graver sur une...